fbpx

Questions sur l’HYPNOSE : Sommes-nous tous hypnotisables ?

Dans la série Questions et Réponses sur l’Hypnose…

Une question récurrente de futurs clients qui s’inquiètent de savoir si cela va marcher. Et aussi parfois d’amis ou connaissances qui eux s’inquiètent de savoir quel pouvoir je pourrais avoir sur eux !

 

Il y a en fait 3 conditions principales pour que vous partiez facilement en hypnose…

Version Texte

Bonjour,

Dans la série Questions et Réponses sur l’hypnose : Sommes-nous tous hypnotisables ?

En général, les personnes qui posent la question sont soit des futurs clients qui s’inquiètent de savoir si cela va marcher, soit des amis ou connaissances qui eux s’inquiètent de savoir quel pouvoir je pourrais avoir sur eux !

 

En fait il n’y a pas de doute que vous êtes capables de partir en hypnose.

La meilleure preuve, c’est que nous sommes tous régulièrement en état d’hypnose de manière naturelle, dans ces moments de flottement ou de dissociation de conscience quotidiens, bref quand notre esprit divague ou que nous sommes dans la lune.

 

Dans le cadre de séances d’hypnose, c’est un peu différent.

Mes clients partent en général assez facilement en état d’hypnose mais pas toujours.

 

En fait il y 3 conditions majeures :

1) Est-ce que vous le souhaitez ?

Si vous avez pris RV, on peut supposer que vous le souhaitez au moins rationnellement, mais le souhaitez-vous vraiment ? Et c’est pourquoi nous passons du temps notamment à la 1ère séance à clarifier votre objectif et enlever les freins potentiels, et aussi à comprendre les bénéfices secondaires potentiels de ce que vous voulez changer.

Car vous pouvez dire rationnellement que vous souhaitez arrêter de fumer mais craignez tellement de prendre du poids ou de perdre des moments sociaux importants avec vos amis fumeurs, que en fait une partie de vous – si nous ne la rassurons pas – n’aura peut-être pas vraiment envie d’arrêter de fumer et de se laisser aller en hypnose, au cas où cela marche…

2) Est-ce que vous êtes en confiance ?

Sans confiance, je doute que vous vous laissiez aller même si je vous berce de ma douce voix.

J’ai même eu le cas de personnes qui avaient eu une mauvaise expérience lors d’un spectacle d’hypnose avec l’impression de s’être fait avoir par surprise. Et ce sera encore plus important de les rassurer et de créer la relation avant de commencer tout travail.

La qualité de la relation, la confiance que vous construisez avec l’hypnothérapeute sera déterminante.

3) Enfin, est-ce que nous utilisons la bonne technique pour vous ?

Bien sûr, nous essayons ce que nous supposons être un bon canal et un bon rythme pour vous. Certains sont plus visuels et embarquent facilement dans des grands voyages imaginaires, d’autres sont plus kinesthésiques et le ressenti intérieur sera primordial. Certains vont presque être impatients, d’autres bien contents de prendre le temps d’une belle détente pour entamer le passage en état d’hypnose.

Bien sûr si cela ne fonctionne pas comme prévu, on va s’adapter, essayer différentes choses mais parfois cela ne marche pas, en tout cas pas tout de suite.

Et bizarrement ce ne sont pas les personnes les plus dans le contrôle qui ont le plus de difficultés. Une fois qu’elles sont en confiance, elles sont au contraire bien contentes de se détendre pour de vrai.

Sans doute, les personnes les plus difficiles sont plutôt celles qui sont très curieuses de savoir ce qui est en train de se passer. Comme si elle se demandaient en permanence : « est-ce que je suis déjà, vraiment, en état d’hypnose ? » mais sans forcément d’ailleurs savoir à quoi s’attendre.

Et difficile d’être à la fois sujet et observateur. Le risque c’est de rester en dehors de l’expérience.

 

Donc oui, nous sommes tous hypnotisables si nous le voulons, dans une relation de confiance et avec le canal et le rythme qui nous conviennent.

Le mieux est encore d’essayer… à bientôt 😊

 

Guillemette Moreau, fondatrice de Hypnose Québec

Call Now Button
Share This